ajax
patientez s.v.p...
Recherche

Programmes Plateforme Bâtiments

Programme d'automation des bâtiments

L’automation des bâtiments (immotique) réduit leur consommation d’énergie de 20-30% et contribue à une augmentation marquée du confort. Le programme encourage la mise à niveau de bâtiments chauffés de manière fossile, passant des classes d’efficience C (standard actuel pour les bâtiments neufs) ou D de la norme SIA 386.110 aux classes A ou B au moyen de subsides définis par m2 de surface de référence énergétique.


Le programme a été enregistré auprès de l’Office fédéral de l’environnement en mai 2014. Les demandes peuvent être déposées depuis le 1er janvier 2015.


Des informations supplémentaires concernant le programme et les conditions de participation sont disponibles sur notre site web: www.gebaeudeautomation.klik.ch    


Brochure Programme d'automation des bâtiments

Flyer Programme d'automation des bâtiments


Programme «Rejets de chaleur des eaux usées»

Au moyen de pompes à chaleur, il est possible d’extraire de la teneur calorifique des eaux usées de la chaleur utile pour les réseaux de chaleur de proximité. Un programme est en cours de développement dans le cadre duquel l’additionnalité de tels réseaux de chaleur de proximité peut être constatée à l’aide de paramètres techniques caractéristiques. Cette approche permet de réduire de manière significative les coûts de transaction des réseaux de chaleur de proximité. Des évaluations sont en cours pour étendre ce principe à d’autres types de réseaux de chaleur de proximité. 


La demande de projet validée est actuellement en cours d'examen auprès de l'OFEV. Pour plus de renseignements concernant une éventuelle participation, veuillez vous adresser à Roman Schibli

Programme «Densification de la chaleur à distance»

Dans les secteurs existants de chaleur à distance, le raccordement de clients supplémentaires doit accroître la densification. Il s'agit d'encourager le remplacement anticipé de chauffages fossiles. Le programme a été soumis pour enregistrement auprès de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) en septembre 2014 et a été enregistré le 26 janvier 2015.


La consultation des principaux opérateurs de réseaux de chaleur à distance a révélé un intérêt modéré pour le programme. Les raisons sont i) le subside relativement faible que peut verser la Fondation KliK, ii) l'âge limite de 20 ans des chauffages fossiles remplacés (afin de garantir un remplacement anticipé) et iii) l'existence de programmes d'encouragement cantonaux dans de nombreux cantons. En outre, pour les réseaux de chaleur urbains de grande taille, soutenus par des installations de gaz soumises au système suisse d'échange de quotas d'émission, des vérifications plus poussées sont nécessaires afin d'éviter les comptages doubles. La Fondation KliK a donc décidé de ne pas mettre en oeuvre le programme elle-même. Elle met cependant à la disposition des opérateurs de réseaux intéressés l'ensemble de la documentation du programme et se déclare prête à acheter à un prix attrayant les attestations issues de programmes de densification de la chaleur à distance réalisés par des tiers. Pour plus de renseignements concernant une éventuelle participation, veuillez vous adresser à Roman Schibli.


 

Programme «Economies d’eau chaude»

L’utilisation de buses à économie d’eau dans les pommeaux de douche et les robinets permet de réduire la consommation d’agents énergétiques fossiles utilisés pour la production d’eau chaude. Le programme développé par la Fondation myclimate encourage l’utilisation de buses à économie d’eau dans les bâtiments industriels et les immeubles de grande taille.

 

Le programme a été enregistré auprès de l’Office fédéral de l’environnement en juillet 2014. 


Des informations supplémentaires concernant le programme et les conditions de participation sont disponibles sur le site web de myclimate.


Flyer du Programme "Économies d'eau chaude"

Programme «Thermostats intelligents»

Le programme encourage la distribution de thermostats intelligents, grâce auxquels la consommation de combustibles fossiles pour le chauffage des bâtiments peut être réduite de manière considérable.  


Le programme développé par South Pole Suisse SA a été approuvé par l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) en janvier 2015. Avec ce programme, l'achat de thermostats intelligents de l'entreprise tado° est soutenu financièrement par la Fondation KliK en Suisse. Des informations plus complètes sur le programme sont disponibles ici et ici.  Le thermostat peut par ailleurs être acheté à prix réduit dans le Postshop.

Programme «Chauffages mobiles»

Ce programme cherche à encourager des activités qui contribuent à l’utilisation de chauffages mobiles aux granulés de bois au lieu de chauffages mobiles au mazout, courants aujourd’hui. Les chauffages mobiles sont utilisés sur les chantiers, dans l’événementiel (chauffage de tentes) et en agriculture (séchage du fourrage).


La demande de programme a été soumise pour enregistrement auprès de l'OFEV en décembre 2014.

Programme «Récupération de la chaleur résiduelle des gaz d’échappement de chaudières au mazout» (ne sera pas mis en oeuvre)

Les chaudières au mazout sans condensation peuvent être équipées d’un échangeur thermique pour gaz d’échappement. Grâce à la récupération de chaleur, l’échangeur thermique contribue à la production d’eau de chauffage. Ceci réduit la consommation de mazout et les émissions de CO₂.


Un sondage réalisé auprès des fournisseurs de chauffages en Suisse a révélé que le programme ne bénéficiait pas du soutien nécessaire du secteur. La Fondation KliK renonce donc à poursuivre le développement du programme. 

Programme «Remplacement anticipé de chaudières à mazout par des chaudières à mazout à condensation» (ne sera pas mis en œuvre)

Pour les maisons individuelles et les immeubles d'habitation collectifs existants, le remplacement de chaudières au mazout par des chaudières à mazout à condensation doit être avancé dans le temps afin d'augmenter l'efficience de la combustion. Un programme correspondant a été élaboré conjointement avec l’Union Pétrolière. La révision de l’ordonnance sur le CO₂, entrée en vigueur le 1er décembre 2014, exclut explicitement le remplacement de chauffages fossiles par des chauffages fossiles comme catégorie de projet. Le programme n’a donc plus raison d’être.

Augmentation des moyens du Programme Bâtiments (ne sera pas mis en œuvre)

Le Programme Bâtiments de la Confédération et des cantons a rencontré des difficultés aiguës, les moyens pour le programme n’étant plus assurés à partir de 2016, ce qui aurait pu entraîner une interruption du programme. Afin d’éviter cette éventualité désastreuse, la Fondation KliK aurait pu assurer un financement relais.


La Confédération et les cantons ayant pu s‘accorder sur un prolongement de la convention du programme, un tel financement relais n’est actuellement pas nécessaire.

Programme «Bâtiments neufs de remplacement» (ne sera pas mis en œuvre)

Des incitations doivent encourager la construction de bâtiments neufs de remplacement au lieu de la rénovation de bâtiments existants, pour autant qu’ils soient énergétiquement plus efficients et entraînent une réduction des émissions.


Les recherches menées ont indiqué que les réductions d’émissions imputables et donc les indemnités possibles seraient tellement faibles comparées aux investissements requis qu’il serait impossible de faire valoir un effet déclencheur. La décision a donc été prise de ne pas donner suite à ce programme.

Programme «Energie-bois» (ne sera pas mis en œuvre)

Dans le domaine de l’énergie-bois, des examens ont été menés pour vérifier si, dans le segment des chaudières individuelles, en complément à l’encouragement cantonal fréquemment perçu, il était possible de générer des attestations en vue d’un achat par la Fondation KliK. Etant donné qu’il n’a pas été possible de parvenir à un accord avec les cantons pour coordonner les activités d’encouragement, la Fondation KliK renonce pour l’heure au lancement d’un tel programme. 

Programme «Solaire thermique» (ne sera pas mis en œuvre)

Dans le domaine du solaire thermique, il existe plusieurs approches possibles. Au premier plan se trouvent le lancement d’un programme dans l’hôtellerie, ainsi que d’un programme pour les immeubles collectifs.


Les installations solaires thermiques font déjà l’objet d’un encouragement par de nombreux cantons. Etant donné qu’il n’a pas été possible de parvenir à un accord avec les cantons pour coordonner les activités d’encouragement, la Fondation KliK renonce pour l’heure au lancement d’un tel programme.

Programme «Commu-KliK» (ne sera pas mis en œuvre)

Il s’agit de générer des réductions de CO₂ supplémentaires au niveau communal par le biais de l’augmentation des moyens de programmes d’encouragement communaux existants et du lancement de nouveaux programmes d’encouragement communaux.


L’idée s’est avérée trop complexe dans la conception et la mise en œuvre. Il n’est donc pas donné suite à un tel programme.

Programme «Piscines couvertes» (ne sera pas mis en œuvre)

Ce programme a pour objectif de définir un faisceau de mesures pour l’optimisation énergétique de piscines couvertes.


Il découle des recherches menées que les mesures possibles ont déjà dans une large mesure été mises en oeuvre et ne peuvent donc pas être considérées comme additionnelles.